lundi 16 mars 2020

Information Coronavirus

Dans nos stations, dans nos vies de professionnels du tourisme et nos cœurs de montagnards, il manquera une fin de saison d’hiver 2020. Mais, cas de force majeure, ce qui arrive dans notre pays avec le Coronavirus bouleverse les priorités. Nous devons tous contribuer à l’effort collectif.

Coucher de soleil sur le lac des Chéserys et vue sur le massif du Mont-Blanc à Chamonix © Hagenmuller

Stations italiennes fermées, stations autrichiennes fermées, stations d’Andorre fermées, stations suisses fermées… Les stations françaises ? Il y a eu ces quelques jours où l’on espérait repousser un peu l’échéance, gagner du temps, une semaine peut-être avec ces Anglais en vacances qui cherchaient des solutions de replis, finir le moins mal possible cette belle saison d’hiver 2019-2020 dont les indicateurs pointaient encore deux points de croissance à la fin des vacances de février. 

Et puis le 14 mars au 20h00 de France TV, la sentence est tombée par la voix du Premier Ministre : «… j’ai [donc] décidé, jusqu’à nouvel ordre, la fermeture à compter de ce soir minuit de tous les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays. Il s’agit notamment des restaurants, cafés, cinémas, discothèques. […] Il s’agit également de tous les commerces à l’exception des commerces essentiels […] ».

Passé le moment de sidération, il a bien fallu se rendre à l’évidence : les stations françaises devraient avoir fermé dans le week-end. Sous un magnifique soleil printanier et une neige de rêve. On a eu beau se frotter les yeux, l’épidémie galopante de Coronavirus que l’on toisait de loin venait de donner un grand coup de pied dans la porte. Les vacanciers arrivés samedi ont dû repartir précipitamment dimanche, privés d’un séjour dont ils se réjouissaient.

Le niveau « stade 3 » était opérationnel. Dont acte.

La réalité dramatique qui touche notre pays tout entier, vient de frapper avec une incroyable brutalité une économie de montagne qui est aussi un mode de vie pour des milliers de gens pour qui l’année se joue sur cinq mois. Pensons aux maires et à leurs administrés, aux directeurs de stations et à leurs équipes, aux gestionnaires de domaines skiables et aux services des pistes, aux moniteurs des écoles de ski, aux hôteliers, restaurateurs et commerçants, aux innombrables saisonniers à qui il va manquer six semaines de saison. Pensée particulière pour les plus fragiles… Courage à tous ceux qui gèrent cette fin de saison éprouvante.

Dans ce contexte, Savoie Mont Blanc Tourisme dont le métier est d’attirer des clientèles sur ce superbe territoire de Savoie Mont Blanc, tourne la page de l’hiver. Dans les semaines qui viennent, organisée pour travailler à distance, toute l’équipe confinée gère les affaires courantes, reste disponible et prépare la suite. Une suite qui fera de nouveau rêver. L’été prochain, un nouvel hiver… Car il y aura un APRES.

En attendant, prenons soin de nous. Le danger est toujours devant.

 

 

Claudie BLANC-EBERHART

Directrice générale

 

L’équipe de Savoie Mont Blanc Tourisme reste naturellement joignable.
Si vous n’avez pas de contact direct, merci d’adresser vos messages à info@smbtourisme.com

MESURES DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES
 

- Ambition éco, portail économique régional recensant l'ensemble des mesures de soutien proposées par les pouvoirs publics + d'infos

- Fonds d'urgence tourisme, mis en place par la région Auvergne Rhône-Alpes, il concerne les entreprises de moins de 10 ETP  + d'infos

- Auvergne Rhône-Alpes entreprises

- CCI de Savoie et de Haute-Savoie