Séminaire - Restitution Etude Tourisme et Consommation Locale

Dans le cadre du programme INTERREG porté par Savoie Mont Blanc Tourisme aux côtés des partenaires suisses des Cantons du Jura et du Jura Bernois, une restitution de la vaste étude menée par A3Consult en groupement avec Olivier Beucherie Conseil a été organisée mardi 25 juin à Marigny-Saint-Marcel. Les acteurs du tourisme, les représentants des filières agricoles et agro-alimentaires et les élus ont été nombreux à assister à cette avant-première.

Pour Marie-Laure Servettaz-Schell, responsable du Département Promotion des produits locaux au sein de Savoie Mont Blanc Tourisme « cette étude Interreg fournit une mine d’or de données, via l’interrogation en profondeur de deux cibles. Celle des consommateurs d’une part, constituée par les touristes et les résidents et celle des professionnels d’autre part. Les résultats constituent autant d’éléments stratégiques que nous allons prendre en compte dans le déploiement des deux marques d’attractivité : Savoie Mont Blanc Sélection pour les produits locaux et Savoie Mont Blanc Excellence pour les entreprises ».

 © Céline Chmamadi

Les produits locaux emblématiques du territoire bien repérés

Quels que soient les consommateurs (touristes ou résidents), les produits perçus comme emblématiques du territoire sont les fromages (principalement le Reblochon pour les vacanciers et les nouveaux arrivants), puis les plats cuisinés à base de fromage (fondue, raclette, tartiflette), les crozets et les diots ainsi que les vins. Les résidents installés depuis plus de 3 ans citent, pour leur part, des produits moins spontanément évoqués par les touristes, à l’instar des poissons, biscuits et pâtes. En termes de promotion, deux logiques distinctes ont été identifiées. La première prend le parti de renforcer la carte postale construite autour du triptyque ski/fondue/raclette quand la seconde oeuvre à l’élargir en valorisant une montagne vivante, la découverte et la richesse du territoire.

 © Aftalp Madelon

La découverte des produits alimentaires : une expérience à valeur ajoutée

Parmi les touristes hiver, plus de 85 % d’entre eux connaissaient les produits alimentaires locaux avant leur séjour. Cette information préalable s’est principalement construite via leur entourage (77 %), les médias (14 %), la publicité (12 %), Internet (10 %).

Près de 3/4 des vacanciers hiver affirment que leur goût ou leur curiosité pour les produits alimentaires savoyards ont joué un rôle très important (24 %) ou assez important (49 %) dans le choix de leur séjour.

Des consommateurs fortement prescripteurs

À leur retour, les vacanciers sont unanimes à déclarer faire découvrir ces produits à leur entourage (92 %). Parmi ceux-ci, se retrouvent majoritairement les fromages, la charcuterie, les vins,... Pour eux, la meilleure façon de découvrir les produits passe par les marchés (66 % les jugent « très utiles »), suivis des stands d’information et de dégustation et des restaurants cités tous deux à hauteur de 55 %. Concernant les résidents, 95 % des personnes interrogées disent avoir déjà conseillé des touristes ou amis/familles pour l’achat et la consommation de produits alimentaires savoyards. Leur niveau de prescription est très fort puisqu’ils sont 38 % à le juger « excellent » et 42 % « bon ». Parmi les meilleurs vecteurs pour les faire découvrir, près de 7 résidents sur 10 citent le fait de les cuisiner pour autrui (69 %), d’aller les acheter sur un marché ou dans des magasins de producteurs (52 %), ainsi que visiter un lieu de fabrication (51%).

 © Céline Chmamadi.

Offices de tourisme, hébergeurs, restaurateurs : des relais indispensables

Parmi les actions de promotion privilégiées par les offices de tourisme, la mise à disposition de documentations sur les produits est citée à hauteur de 78 %. Suivent l’organisation d’événements ou d’animations dédiés à la gastronomie savoyarde. Pour les hébergeurs et autres prestataires de service, si la mise à disposition de documentation est également fortement répandue (53 %), les repas savoyards et les dégustations prennent aussi une large part (37 %). Les restaurateurs, quant à eux, proposent à 77 % des plats savoyards à leur carte. La documentation et l’affichage spécifique sur les produits locaux sont également présents pour 21 %, et 14 % associent aux menus une anecdote historique ou culturelle en lien avec la gastronomie savoyarde.

 © Céline Chmamadi

Une activité touristique à part entière

À la question « durant votre séjour, avez-vous réalisé une activité touristique en lien avec les produits alimentaires savoyards ? », plus de 40 % répondent par l’affirmative et citent largement la visite de coopératives laitières (73 %), les événements (Fête des fromages, retour des alpages) pour 43 %. Les Routes,
s’agissant des Fromages ou des Vins, tirent également leur épingle du jeu en étant citées respectivement à 19 % et 17 %.

 © Florent Pedrini

Accédez aux synthèses de l'étude :