Audit au sein de l’entreprise

Après réception du formulaire de candidature, l’entreprise conviendra avec un des auditeurs de Savoie Mont Blanc Tourisme d’une date d’audit. 

D’une durée d’environ ½ journée au sein de l’entreprise, l’audit a pour objectif d’analyser et de vérifier si l’entreprise répond aux 34 critères pour prétendre à l’obtention de la marque Savoie Mont Blanc Excellence.

Verres de bière © SavoieMontBlanc-ImagerieFilms

Le rendez-vous d’audit démarre par une visite de l’entreprise. Il se poursuit par un entretien sous forme de dialogue ouvert entre l’auditeur et l’audité permettant de faire un état des lieux des pratiques de l’entreprise pour chacun des critères. Tous les critères sont abordés sans exception.

Si l’entreprise n’est pas concernée par un des critères (exemple : employés saisonniers), ce dernier sera annoté par l’inscription NA pour « non applicable ».

Pour certains critères, l’auditeur peut être amené à solliciter auprès de l’audité des preuves tangibles : l’analyse documentaire permettant de se baser sur des faits avérés. 

Les sujets abordés le sont en toute confidentialité et sans aucun jugement de valeur ou d’apriori, l’objectif étant de faire progresser l’entreprise dans le partage des valeurs de la marque Savoie Mont Blanc Excellence. 

Chaque critère donne lieu à une annotation de 5 à 1, validée avec l’entreprise. Aucun critère n’est discriminant. 

5. Exemplaire - Bonne pratique

4. Parfaitement atteint- Le critère est correctement couvert

3. Partiellement atteint - Actions en cours

2. Pas totalement atteint - Actions insuffisantes

1. Aucune action dans ce sens 

Pour les notes de 1, 2 et 3 : des pistes d’amélioration doivent être définies. 

   

Une fois la grille d’audit « Tableau des critères entreprises » renseignée, l’auditeur procède au bilan de l’audit au regard des différentes notations. Ce bilan a pour objectifs :

-  De présenter et valider les constats : il s’agit de faire la synthèse des forces et des faiblesses de l’entreprise vis-à-vis des valeurs de Savoie Mont Blanc Excellence.

-  Définir avec l’audité les pistes d’amélioration envisageables pour l’entreprise pour les notes de 1 à 3 et d’en fixer les modalités pratiques de mise en œuvre, les délais de mise en application.

 

L’auditeur apporte son aide par des recommandations en s’appuyant notamment sur le « Guide des bonnes pratiques» rédigé pour Savoie Mont Blanc Excellence, en recherchant des exemples pouvant aider l’entreprise à satisfaire au critère.

En parallèle et en accord avec l’audité, toute pratique de l’entreprise se distinguant pas son innovation, son ambition, son amélioration prouvée et maîtrisée (note 5) servira à alimenter le « Guide des bonnes pratiques ». Ce système permet ainsi de nourrir la démarche dans un cercle vertueux. 

La mise en œuvre des actions correctives au sein de l’entreprise donnera lieu à une vérification par tous moyens jugés utiles : demande d’envoi de justificatifs ou preuves de réalisation, nouvel audit… 

L’audit interne ne donne pas lieu à facturation.